Le Pape François a blâmé « ceux qui se cachent derrière une prétendue compassion pour justifier et approuver la mort d’un malade » en recevant les dirigeants de l’Ordre des médecins d’Espagne et d’Amérique latine le 9 juin au Vatican, affirme Apic. Il a ainsi redit son opposition à l’euthanasie, en critiquant la « culture du rejet » qui « méprise les personnes qui ne répondent pas à des canons de santé, de beauté et d’utilité déterminés« . Et de déclarer que la compassion est « la réponse adéquate à la valeur immense de la personne malade elle est l’âme même de la médecine » :

« L’identité et l’engagement du médecin ne se fonde pas seulement sur sa science et sa compétence technique, mais surtout sur son attitude compatissante et miséricordieuse envers ceux qui souffrent dans leur corps et dans leur esprit. La compassion est la réponse adéquate à la valeur immense de la personne malade, elle est l’âme même de la médecine.

Commentez ce contenu...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s